Actualités diverses

Le SMIC et le minimum garanti au 1er mai 2022

À compter du 1er mai 2022, le montant du SMIC est fixé à 10,85 € (contre 10,57 € depuis le 1er janvier 2022 selon l’arrêté du 19 avril 2022 relatif au relèvement du SMIC
Sur la base de la durée légale du travail (35 h hebdomadaires), le montant mensuel brut est fixé à 1 645,58 € en métropole, en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à la Réunion, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin et à Saint-Pierre-et-Miquelon. Ce qui représente un SMIC mensuel net de 1 302,64 €

À Mayotte, le montant du SMIC est fixé à 8,19 €. Sur la base de la durée légale du travail (35 h hebdomadaires), le montant mensuel brut est fixé à 1 242,15 €, soit un SMIC mensuel net de 968,88€.

Le taux du SMIC est applicable aux rémunérations versées au titre des périodes d’emploi effectuées à compter du 1er mai 2022. Pour les ETT en décalage de paie, le montant du smic reste fixé à 10,57 € pour les salaires d’avril 2022 versés en mai 2022.

À compter du 1er mai 2022, le montant du minimum garanti (pris en compte pour l’évaluation des avantages en nature) est fixé à 3,86 €.

 

L’escroquerie aux ETT

Plusieurs ETT ont été victimes d’une tentative d’escroquerie émanant de personnes qui indiquent représenter une société, basée à Gennevilliers, pour une gestion de contrat, afin de mettre à disposition des salariés intérimaires pour de l’installation de fibres sur des chantiers, basés notamment à Nice. Après vérifications, cette société existe réellement, mais n’est absolument pas à l’origine de la commande de personnes intérimaires.

Pour les ETT qui seraient victimes de cette tentative d’escroquerie, vous trouverez, ci-joint, le numéro de la plateforme d’Escroqueries du Ministère de l’Intérieur : 0 805 805 817 ainsi que le lien vers  le site du Ministère de l’Economie

 

Alerte cybersécurité

Dans le cadre de ses échanges avec l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information ANSSI , le Medef (Mouvement des entreprises de France) nous alerte sur une faille de sécurité critique dans les produits Windows et Windows Server. Cette faille de sécurité peut conduire à des situations d’espionnage, vol, voire destruction des données suite à la prise de contrôle à distance de vos ordinateurs ou serveurs. Il est recommandé de mettre à jour rapidement les équipements concernés avec les correctifs de sécurité mis à disposition par Microsoft.