Titres-restaurant : Ce qui change au 1er septembre 2022

À partir du 1er septembre 2022, le montant maximal de la part employeur exonérée sur les tickets restaurant et le montant des indemnités forfaitaires « repas » seront revalorisés. Le plafond journalier des tickets restaurant sera également revalorisé.

Pour rappel, les titres-restaurant sont des titres spéciaux de paiement de repas remis par l’employeur ou par le CSE aux salariés. Ils permettent de payer en tout ou partie :

  • Un repas au restaurant
  • Des préparations alimentaires directement consommables comme les plats cuisinés ou les sandwichs, le cas échéant à réchauffer ou à décongeler, notamment des produits laitiers
  • Des fruits et légumes qu’ils soient ou non directement consommables

La loi du 16 août 2022 portant sur les mesures d’urgence pour la protection du pouvoir d’achat, prévoit jusqu’au 31 décembre 2023, la possibilité d’utiliser les titres-restaurant pour tout produit alimentaire, qu’il soit ou non directement consommable (riz, pâtes, farine, œufs, viande ou poisson non transformé). Cette mesure est applicable depuis le 18 août 2022.

À compter du 1er septembre 2022, la valeur utilisable des titres-restaurant va passer de 25 euros par jour au lieu de 19 euros actuellement. En effet, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire s’est dit favorable à relever le plafond journalier des titres-restaurant. Cette mesure devrait entrer en vigueur par décret au plus le 1er octobre 2022.

Les autres règles ne seront pas modifiées : Vous ne pourrez utiliser vos titres-restaurant le week-end et les jours fériés seulement si votre employeur en fait la demande, pour les salariés travaillant ces jours de repos.