Le contrat engagement jeune

Le décret sur le contrat d’engagement jeune (CEJ) est paru le samedi 19 février 2022 au Journal Officiel avant l’entrée en vigueur le 1er mars 2022 de cette dernière réforme sociale du quinquennat visant à ramener vers la formation et l’emploi 400.000 jeunes par an. Le Contrat Engagement Jeune qui prend le relais de la Garantie jeunes, s’adresse aux 16-25 ans (29 ans en cas d’handicap).

À compter du 1er mars 2022, les jeunes qui souhaitent s’engager activement dans un parcours vers l’emploi se verront proposer par les Missions locales ou par Pôle Emploi :

  • Un programme intensif d’accompagnement de 15 à 20 heures par semaine minimum ;
  • Avec une mise en activité systématique et régulière du jeune du premier au dernier jour, pendant une période pouvant aller jusqu’à 12 mois (et jusqu’à 18 mois sous conditions)
  • Une allocation pouvant aller jusqu’à 500 par mois- sous conditions de revenus, d’assiduité et d’acceptation des offres d’activité qu’ils recevront- pour les jeunes qui en ont besoin

Les jeunes pourront se voir proposer plusieurs solutions pendant leur parcours :

  • Des préparations pour entrer en formation
  • Une formation qualifiante ou préqualifiante
  • Une mission d’utilité sociale
  • Des mises en situation en emploi
  • Une alternance

Chaque jeune sera accompagné par un conseiller de Mission Locale ou de Pôle Emploi qui restera son référent tout au long de son parcours, y compris quand le jeune suivra un programme extérieur à sa Mission Locale ou Pôle Emploi. Ce référent l’accompagnera jusqu’à ce qu’il soit durablement inséré professionnellement. Une application sera également mise en place pour permettre au jeune d’être plus autonome, de respecter ses engagements et de faire preuve d’assiduité et de motivation.

Plusieurs fonctionnalités seront mises en place :

  • Un accès à un espace personnalisé
  • Un module conversationnel avec son conseiller référent
  • Un agenda partagé
  • Un accès à son contrat d’engagement ainsi que son suivi d’accompagnement
  • Une estimation du montant de son allocation
  • Un accès facilité à des offres d’alternance, de stage et d’emploi
  • Un accès à un grand nombre d’aides (mobilité, hébergement, mentorat…)

Le Contrat d’Engagement Jeune fonctionne à quelques conditions : être motivé, accepter les formations, les stages, les emplois qui seront proposés. Le dispositif sera suspendu en cas de refus du bénéficiaire.

Tout comme pour le plan « 1 jeune, 1 solution » le plan « 1 jeune, 1 solution », le CEJ mobilisera les entreprises pour favoriser les découvertes de métiers, les immersions dans un collectif de travail et la formation en alternance.